Consignes aux auteurs


Les documents transmis par les auteurs doivent se conformer aux règles indiquées ci-dessous, et uniquement à elles. Leurs finalités sont :
- De respecter les règles formelles de publication des revues internationales,
- De faciliter le traitement informatique des fichiers pour leur mise en ligne.
Aucun document papier ne sera traité par la revue Activités
Nous attirons particulièrement l’attention des auteurs sur les traductions du titre, du résumé, des mots-clés et des légendes, sur la qualité du résumé et sur les mots clés.

Le fichier informatique


Les textes sont délivrés pour expertise sous version lisible sous Microsoft Word ou Open Office (il est inutile de fournir une version pdf du document).
Si le texte comporte un ou des figures et/ou tableaux et/ou des extraits de protocole, ceux-ci seront insérés dans le texte.
Les figures de doivent PAS être réalisées au sein du texte avec les outils de dessin de Word, mais dans un document séparé avec un logiciel adapté (Open Office Draw, Powerpoint, Microsoft Visio, Omnigraffle, etc).
Il est demandé aux auteurs d’être très attentif sur le mode révision et sur l’insertion de remarques. Toutes traces de révision et remarques insérées doivent être supprimées.

Les traductions du titre, du résumé, des mots-clefs et des légendes


L’article DOIT comprendre une traduction en Anglais :
- du titre de l'article,
- du résumé,
- des mots clefs,
- des légendes (des figures, tableaux et extraits de protocole).
Les auteurs doivent faire réviser ces traductions par un traducteur spécialisé.
S’il n’a pas été possible de faire vérifier la traduction par un traducteur spécialisé, les auteurs en informeront explicitement le comité de rédaction.
La traduction en espagnol du titre et du résumé est prise en charge par la revue.

Le titre du texte


L’article doit comprendre :
- Un titre. Si ce dernier dépasse 40 caractères, le texte comportera en plus un titre court.
- Une traduction anglaise du titre (court et/ou long si nécessaire).

Les coordonnées du ou des auteurs


L’article doit comprendre :
- Les Prénom et Nom des auteur(e)s en minuscules,
- Et leurs coordonnées professionnelles : institution, adresse postale et adresse électronique.

Le résumé de l’article


L’article doit comprendre :
- Un résumé en français,
- Une version anglaise du résumé.
Il est indispensable que le résumé soit de bonne qualité. Un résumé n’est pas une introduction à l’article, ce n’est pas non plus l’accroche du texte (par exemple il ne s'agit pas créer un suspens, il ne doit pas se terminer par un point d’interrogation, etc.).
Le résumé doit être :
- Informatif : il doit présenter les objectifs du texte, les résultats les plus significatifs et les concepts principaux.
- Exhaustif : fournir l'enchaînement des idées jusqu'à la conclusion ou la discussion.
- Concis (au maximum 250 mots, avec un optimum à environ 150 mots).

Les mots clés


L’article doit comprendre :
- Entre 3 et 5 mots clés.
- Une traduction anglaise des mots clés.
Les mots clés n’ont pas pour finalité d’indiquer les particularismes de l’article, mais son inscription dans un champ et son domaine. Les mots clés les plus pertinents sont :
- Le domaine d’application ou d’étude (hôpital, travaux public).
- Les finalités (formation, intervention, auto-confrontation croisée).
- Les classes de problème (erreur, TMS).
- Le ou les concepts principaux (zone de proche développement, dialogisme).

Les titres et sous-titres de paragraphes


Les textes pourront présenter jusqu'à 3 niveaux de titres. Ces niveaux peuvent être numérotés ou non numérotés.

Le corps de texte


Le corps du texte peut présenter :
o Des listes à puces.
2. Des listes numérotées
- Des paragraphes en retraits qui peuvent mettre en relief des extraits d'analyses, des citations longues, etc. Un seul niveau de retrait est admis.
Les points d'interrogation, point-virgule et deux-points doivent être précédés d'une « espace insécable ».

La typographie


Le texte ne doit utiliser qu’une seule police de caractère, hormis les polices requises pour les symboles logiques ou mathématiques.
Les guillemets sont les « guillemets typographiques ».
Le soulignement ne doit pas être utilisé.
Les caractères italiques étant peu lisibles à l'écran leur usage doit être limité. Pour des citations longues, les paragraphes en retrait seront utilisés de préférence.

Les notes de bas de page


Le texte peut présenter des notes de bas de page, mais compte tenu des contraintes de lecture à l'écran, leur usage doit être limité.

Les tableaux


Si le texte comporte un ou des tableaux, ceux-ci doivent :
- Être appelé dans le corps du texte (voir tableau n°X).
- Être accompagné d’une légende en français.
- Être accompagné d’une traduction de la légende en anglais.
Les tableaux seront présentés en mode « portrait » comme l'ensemble du texte. Merci donc de limiter le nombre et la largeur des colonnes pour que les tableaux puissent être présentés de manière lisible sur un format A4.

Les figures


Si le texte comporte un ou des figures, ceux-ci doivent :
- Être appelé dans le corps du texte (voir figure n° X).
- Être accompagné d’une légende en français.
- Être accompagné d’une traduction de la légende en anglais.
Les figures seront présentées en mode « portrait » comme l'ensemble du texte. La dimension d’une figure est limitée par la taille de la zone d'impression (15 cm en largeur, 22 cm en hauteur pour laisser la place au titre).
Chaque figure doit être insérées dans le manuscrit ET fournies sans son titre dans un document indépendant sous un format informatique standard (PDF, JPEG, PNG, etc.). Les figures de doivent PAS être réalisées au sein du texte avec les outils de dessin de Word, mais dans un document séparé avec un logiciel adapté (Open Office Draw, Powerpoint, Microsoft Visio, Omnigraffle, etc.).

Les extraits de protocoles


Si le texte comporte un ou des extraits de protocole (p.e. protocoles verbaux), ceux-ci doivent :
- Être appelé dans le corps du texte (voir extrait n° X).
- Être accompagné d’une légende en français.
- Être accompagné d’une traduction de la légende en anglais.
Les extraits de protocoles sont présentés en mode « portrait » comme l'ensemble du texte.
Les remerciements
Le document peut comprendre des remerciements ou informations complémentaires sur l'article qui seront placés entre le corps du texte et les références bibliographiques.
Les éléments bibliographiques

La bibliographie


La revue adopte les normes de l'APA. (http://www.apa.org). Les « références bibliographiques » sont appelées dans le corps du texte sous forme d’une « note bibliographique », et regroupées par ordre alphabétique en fin d'article dans la « bibliographie ».

Les notes bibliographiques


Situées dans le corps du texte, elles doivent se présenter sous la forme (auteurs, date).
- Un auteur : (Lahy, 1948)
- Deux auteurs : (Faverge, & Ombredane, 1964)
- De trois à six auteurs : (Quéinnec, Teiger, & de Terssac, 1992)
- Plus de six auteurs : On indique les six premiers auteurs suivis de « et al. ».
A l'intérieur des parenthèse utiliser le et commercial « & », dans le texte utiliser « et » : « L'enquête menée par Wisner, Laville et Richard (1964) a montré ...»
Cas particuliers dans le corps du texte :
- Plusieurs documents du (ou des) même(s) auteur(s) la même année : Faire suivre la date d'une lettre en minuscule.
- Références successive à un même document : Si la référence est la même que la référence IMMEDIATEMENT précédente, on peut utiliser (ibid.), sinon on réitère la note (auteur, date) suivie de l'abréviation « op. cit. ».
- Plusieurs citations : les citations sont séparées par un point-virgule et classées par ordre chronologique.

Les références bibliographiques


La bibliographie est composée de l’ensemble des références bibliographiques regroupées à la fin de l’article, classées par ordre alphabétique.
Les références bibliographiques sont indiquées par le nom de famille de l’auteur, suivi d'une virgule puis de l'initiale de leur prénom :
- Faverge, J.-M., & Ombredane, A.
- Quéinnec, Y., Teiger, C., & Terssac, G. (de).
Si le nombre d'auteur est supérieur à six, seuls les six premiers auteurs sont indiqués. L'intitulé est alors suivi de « et al. ».

Les formats types des références bibliographiques :

• Ouvrage : Auteur. (Date entre parenthèses).Titre de l'ouvrage en italique (numéro d'édition). Ville de l'éditeur : Nom de l'éditeur. (Eventuellement Collection)
Clot, Y. (1999). La fonction psychologique du travail. Paris: PUF. (Coll. Travail Humain).

• Partie d'ouvrage : Auteur de la partie. (Date entre parenthèses). Titre de la partie. In Auteurs de l'ouvrage. Titre de l'ouvrage en italique (numéro d'édition). Pagination de la partie. Ville de l'éditeur: Nom de l'éditeur.
Cru, D. (1987). Collectifs et travail de métier, sur la notion de collectif de travail. In C. Dejours (Ed.) Plaisir et souffrance dans le travail. pp 43-49. Paris: AOCIP,

• Article : Auteur. (Date entre parenthèses). Titre de l'article. Titre de la revue en italique. Volume, (Numéro), Pagination de l'article.
Gadbois, Ch. (1978). Les conditions de travail et leur forme d'emprise sur la vie hors travail. Cahier de Psychologie, 21, 245-268.

• Thèse, mémoire, etc.. : Auteur. (Date entre parenthèses). Titre en italique. Intitulé du diplôme, établissement universitaire.
Bergamini, J.-F. (1995). Du virtuel au réel : quelques aspects de l'activité du chef de chantier. Mémoire de DEA d'Ergonomie, Paris: Laboratoire d'Ergonomie, CNAM.

• Rapport : Auteur. (Date entre parenthèses). Titre en italique. Références du rapport, Ville : Institution.
Laville, A., Teiger, C., & Duraffourg, J. (1972). Conséquences du travail répétitif sous cadence sur la santé des travailleurs et les accidents. Rapport n° 29, Paris: Laboratoire de Physiologie du Travail et d'Ergonomie, CNAM.

• Documents électroniques, faire suivre la référence par l'adresse électronique du document.
Leplat, J. (2002). De l'étude de cas à l'analyse de l'activité. Pistes, 4(2). http://www.pistes.uqam.ca/v4n2/articles/v4n2a8.htm